POURQUOI ENTREPRENDRE DANS L’ESS ?   

L’économie sociale et solidaire regroupe des entreprises qui partagent une éthique alliant valeurs humaines et performance économique. Elle permet d’entreprendre autrement. Elle est de plus un secteur qui crée de l’emploi…

 

UNE ÉCONOMIE QUI A DU SENS

 

Les entreprises de l’ESS n’ont pas pour objectif premier le profit pour le profit.
Elles sont guidées par la réalisation d’un projet collectif répondant à des besoins sociaux et se distinguent par un fonctionnement qui repose sur les principes suivants :

-liberté d’adhésion

-partage équitable ou réinvestissement des excédents financiers

-gestion démocratique : une personne = une voix

 

UNE ÉCONOMIE QUI A DU POTENTIEL

 

-Un secteur de poids dans l’économie française : avec ses 200 000 structures, ses 2,4 millions de salariés, l’ESS représente 10 % du PIB, 8,8 % des entreprises françaises et 10,3 % de l’emploi salarié.

-Des créations d’emplois : l’ESS repose sur des emplois qui ne peuvent être délocalisés, sans la contrainte d’avoir à verser des dividendes à des actionnaires. Elle résiste donc à la crise : depuis 2000, on note au niveau national une progression de 24 % de l’emploi privé dans ce secteur. Ce développement va se poursuivre, car l’ESS permet de répondre à de nouveaux besoins. 600 000 recrutements (liés aux départs à la retraite) sont prévus d’ici 2020. Ce secteur a de plus été consolidé par le vote de la loi sur l’économie sociale et solidaire de juillet 2014.

 

DES AVANTAGES ET BESOINS SPÉCIFIQUES

 

Les entreprises de l’ESS présentent plusieurs particularités :

-des statuts spécifiques : il y a quatre grandes familles juridiques qui ont pour point commun d’être des sociétés de personnes et non de capitaux (associations, coopératives, mutuelles, fondations, et toutes formes de sociétés pouvant bénéficier de l'agrément "Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale"-ESUS)

-des dispositifs de financement propres à l’ESS : garanties bancaires, prêts solidaires ainsi que divers fonds qui permettent de soutenir les entrepreneurs solidaires. Autant de spécificités que maîtrisent les partenaires du Transfo.

L’ESS EN FRANCHE-COMTÉ

 

Comme dans le reste du pays, l’ESS en Franche-Comté permet d’amortir les chocs conjoncturels et offre une réelle voie de développement :

- 4 146 établissements

- 44 433 emplois salariés

- 12,1 % de l’emploi salarié régional (10 % en 2005)

- 6 000 emplois gagnés entre 2005 et 2012, pendant que le reste de l’économie franc-comtoise perdait 11 000 emplois

Quelles activités dans l'ESS ?

- Action sociale

- Activités financières et d’assurance

- Enseignement

- Santé

- Agriculture, sylviculture, pêche

- Commerce, hébergement, restauration

- Industrie et construction...

  QUELQUES ENTREPRISES CÉLÈBRES  

  • COOPÉRATIVES

    de commerçants (Système U, Biocoop…), Chèque-Déjeuner, coopératives agricoles (fruitières jurassiennes), coopératives d’épargne (Crédit agricole, Crédit mutuel)

  • MUTUELLES

    d’assurances (MAIF, MACIF, Groupama…), de santé (MGEN, MSA…)

  • FONDATIONS

    Institut Pasteur, fondation Abbé Pierre, Fondation de France…

  • ASSOCIATIONS

    Max Havelaar (commerce équitable), Artisans du Monde, APF (Association des paralysés de France)…

Notre site Internet utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.